• Richard

La marche méditative

Des quatre pratiques formelles enseignées dans le programme MBSR, la marche méditative est souvent celle qui suscite le plus d'interrogations chez les participants.


A priori, tout le monde sait en effet marcher depuis longtemps. Décortiquer cette pratique ô combien quotidienne surprend, agace parfois. Et pourtant ...





La marche est devenue machinale, essentiellement utilitaire, pour aller d'un point A à un point B. Et nous pensons souvent à la destination, à B, négligeant complètement le processus de la marche. Fréquemment, notre attention part en vadrouille alors que nos pieds se posent automatiquement l'un devant l'autre, au risque de s'accrocher dans un obstacle et de provoquer la chute. Se prendre les pieds dans le tapis... les expressions populaires recèlent une sagesse empirique que l'on néglige trop souvent.


Dans le programme MBSR, nous marchons sur un tapis de yoga sur lequel nous faisons des aller-retours. La raison est simple : il n'y a alors nulle part où aller, nulle destination à atteindre. L'attention peut alors se focaliser exclusivement sur la marche.





Nous commençons par simplement prendre conscience du pied qui se porte en avant. Juste cela. Et si l'attention, insatisfaite, s'évade à la recherche de quelque chose d'un peu plus consistant, nous pouvons noter mentalement le pied qui avance (gauche, droite) pour l'aider à se poser sur l'objet de la méditation.

Il arrive que cela ne suffise pas, et que l'attention persiste à vagabonder devant le corps, un peu comme un papillon qui volète devant le marcheur. En ce cas, il peut-être judicieux de porter plutôt l'attention sur le pied qui reste en arrière. Recommandée par Charles Genoud, cette méthode aide à garder "l'attention là où vous êtes", comme Charles l'enseigne en retraite.


Car c'est bien de cela qu'il s'agit : remettre du poids dans cette activité apparemment banale. Une fois l'attention correctement focalisée sur le pied avant ou arrière, nous élargissons alors progressivement le champ de cette attention aux sensations dans les pieds: allègement, envol, poser, déroulé du talon aux orteils, texture, température du sol... Puis nous remontons méticuleusement jusque dans les hanches et le ventre, goûtant avec curiosité toutes les sensations de cette merveilleuse mécanique de la marche bipède: le jeu des muscles, des articulations, des tendons, les transferts de poids d'un pied à l'autre, le centre de gravité qui avance...


Il faut parfois un peu de temps (jusqu'à un ou deux ans n'est pas scandaleux!) pour que la beauté intrinsèque de cette pratique se manifeste. Laisser venir, tout vient à point lorsque l'on est prêt.


Le second intérêt, énorme, est que cette pratique peut à merveille se fondre dans la vie quotidienne. Une fois l'attention aux sensations de la marche cultivée, il est en effet possible de récupérer une allure et une vitesse normale et même rapide tout en continuant à garder la même densité d'attention aux sensations pas après pas. Les dernières études montrent que les Français font en moyenne environ 7900 pas par jour. C'est autant d'occasion de méditer...


Lorsque je marche sans y faire attention, ce que j'appelle des "pas vides", j'ai pu identifier la sensation: je suis sur l'avant du pied, comme si j'allais décoller, tendu vers je ne sais quel but.

Lorsque je cultive l'attention à la marche, même à l'extérieur, je sens subtilement plus de poids dans les talons, les hanches et le bassin. Lorsque je réalise que je fais des pas vides, je puis ainsi redonner du poids à mes pas, et je sens instantanément la marche reprendre de la densité, et j'oserais dire du sens. Un peu comme si mes pas aidaient la Terre à tourner (je sais, c'est un peu mégalo, mais c'est ce que je ressens).


Exercez-vous donc à détecter lorsque vos pas sont vides et à leur redonner du poids. A "marcher en beauté", ainsi que le dit une belle prière de guérison des Indiens Navajo.


Car:


"Avance sur ta route, car elle n'existe que par ta marche."(Saint Augustin)














26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout