• Richard

La rentrée approche ...

Dernière mise à jour : 20 sept.

... et elle ne sera peut être pas comme les autres.


Après deux ans de pandémie accompagnée de son cortège de mesures diversement appréciées (litote), on aurait pu s'attendre à une rentrée plus tranquille, une rentrée "comme avant" en somme.


Las ! Les réseaux sociaux, les chaînes d'actualités en continu, bref les mass média nous font macérer dans une ambiance anxiogène, entre un été particulièrement torride, la variole du singe et le retour du COVID (mais est-il jamais parti?), le conflit à nos portes et ses restrictions annoncées au plus haut de l'Etat et les bruits de bottes en Extrême-Orient.


STOP! Il peut être judicieux de "décoller le nez du pare-brise" et de pratiquer cette méthode informelle pour ne pas se laisser saisir par la morosité et l'angoisse ambiantes.


La période troublée que nous traversons depuis l'apparition du virus a provoqué chez bon nombre d'entre nous une remise en cause parfois très profonde de ce que nous considérions comme nos piliers : nos valeurs, notre mission de vie, nos croyances ... Ceci a pu se concrétiser par une recherche de sens via diverses pratiques regroupées dans le fourre-tout nommé "développement personnel".


J'ai déjà eu l'occasion de dire ici pourquoi la méditation de pleine conscience ne relève pas à mon sens d'une démarche de développement personnel.


Je souhaite aujourd'hui revenir sur ce thème, notamment devant la multiplication des offres et des démarches, parfois gratuites, parfois payantes, qui promettent de faire de vous "moi, en mieux", quand ce n'est pas de vous "réveiller", de vous faire "ascensionner" ou "passer à la 5D" (carrément). Je présume que bon nombre de personnes proposant cela sont sincères, mais lorsque je vois apparaître à tout bout de champ les termes de "source", "Energie" (voire "les énergies"), "niveaux vibratoires", et surtout l'épithète "quantique" mise à toutes les sauces (médecine quantique, hypnose quantique, voire hypnose régressive quantique), j'avoue avoir besoin de recourir souvent aux méthodes STOP ou RAIN pour conserver mon calme.


J'avoue que j'ai du mal. Du mal avec celles et ceux qui "canalisent" et prétendent avoir le 06 des "êtres de lumière"qui nous diraient l'avenir. Du mal à admettre qu'on serait "connecté" parce qu'on a vu une heure miroir ou ramassé une plume. Tout ceci existe sous forme de chaînes Youtube, de sites proposant des formations ou des chaînes Patreon (moyennant finances évidemment). Quant au petit boîtier de "médecine quantique" vendu jusqu'à plusieurs centaines voire milliers d'Euros sur le modèle de la vente pyramidale et démonté (dans tous les sens du terme) ici, mon sang d'ingénieur ne fait qu'un tour.


Non seulement je me pose la question de l'éthique derrière ces démarches et des dégâts potentiels pour les personnes qui y adhèrent et leur famille, mais j'enrage littéralement lorsque la méditation de pleine conscience et MBSR sont mises dans le même panier. Ne riez pas, cela arrive. Il y a deux jours, lors d'une discussion en ligne, j'ai tout de même pris en pleine figure (en plein écran plutôt) "Oui, la méditation c'est une secte, comme le reste". Ambiance.


Et donc, la rentrée arrive, période où l'on peut être tenté d'entamer une démarche de mieux-être, d'hygiène de vie, en un mot de ... développement personnel.



Photo Zaheer Ali. Pique-boeuf se reposant sur la corne d'un rhinocéros.

La méditation ne vous promettra pas de "devenir" meilleur que les autres, meilleur que vous n'êtes. Elle vous aidera simplement à révéler ce que vous êtes déjà et que vous ignorez peut-être. Elle vous aidera à le réaliser, à l'accepter et à entrer en amitié avec vous même pour naviguer plus sereinement dans le flot de la vie.

Il n'y est pas question de développer quoi que ce soit, car cela crée une tension entre ce que vous croyez devoir être et ce que vous êtes déjà et que vous repoussez peut-être sous les injonctions, externes comme internes, à être "plus ceci" ou "moins cela".


Le secret de la méditation (si tant est qu'il existe!), c'est la présence pleine et sans réticence à ce qui est, tel que c'est, de tout notre être.


C'est une proposition sans doute moins "vendeuse" et moins "sexy", mais elle a le mérite d'être sincère, et dans le cas de MBSR, à la fois l'héritage d'une pratique multiséculaire qui aurait sans doute disparu depuis longtemps si elle ne fonctionnait pas, et dont les neurosciences constatent les effets, recensés dans de multiples études en nombre sans cesse croissant.


Et donc la saison 2022-2023 de Humanware MBSR débutera par une séance gratuite d'introduction à la pleine conscience d'une heure à 17h15 lors de la journée portes ouvertes du centre Be'Zen à Bagneux le samedi 3 septembre.


La séance d'information du premier cycle MBSR de l'année, cycle d'automne 2022, aura lieu le mercredi 14 septembre. Le cycle débutera le mercredi 5 octobre.

Le premier atelier découverte de deux heures aura lieu le mercredi 21 septembre 2022.

Vous pouvez retrouver tous les détails de l'agenda de la saison 2022-2023 ici.




35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout