• Richard

L'hiver sur les Pruniers ...

Dernière mise à jour : 1 mars

Une grande figure de la Pleine Conscience s'en est allée ...


Le moine zen vietnamien Thich Nhat Hanh vient de mourir à l'âge de quatre-vingt-quinze ans.


Né en 1926, ordonné moine à seize ans, c'est d'abord par son opposition à la guerre qui déchire son pays qu'il se fait connaître dans les années 60. Cela lui vaut deux choses : l'exil bien évidemment, mais aussi sa nomination au prix Nobel de la paix par rien moins que le révérend Martin Luther King en 1967.



Celui que ses disciples surnommaient affectueusement et respectueusement Thây ne pourra revenir au Viet-nâm pendant presque quarante ans. C'est dans notre pays qu'il vient se fixer, y fondant en Aquitaine le village de Pruniers, qui devient un centre de méditation et de vie célèbre. Parallèlement, il poursuit ses activités en faveur de la paix, aidant notamment les boat people.


C'est par ses talents d'enseignant, d'écrivain et d'artiste -c'était aussi un calligraphe remarquable- que Thich Nhat Hanh se fait rapidement connaître. Prolifique, il écrit de nombreux ouvrages sur la méditation et plus généralement sur sa conception de la vie. Dans un style limpide, souvent poétique, il traite de nombreux sujets tels que l'enfant intérieur, l'un de ses thèmes favoris, mais aussi des choses plus quotidiennes comme la colère, la communication, ou des points précis de la pratique méditative comme la marche, ou encore les points de convergence entre bouddhisme et christianisme dans "Bouddha vivant, Christ vivant". Dans "L'esprit d'amour", il aborde même de manière très émouvante une histoire sentimentale qui l'a lié à vingt ans à une novice bouddhiste de son âge.


C'est cette profonde humanité assumée avec sincérité et tendresse qui a beaucoup contribué au succès de ses ouvrages. Leur abord aisé ne doit pas en cacher la profondeur, et il n'est sans doute pas exagéré de dire que toute personne s'intéressant à la méditation a lu, lit ou lira au moins un livre de Thich Nhat Hanh. Son œuvre a ainsi énormément contribué à la diffusion de la Pleine Conscience dans le monde. Il a d'ailleurs préfacé "Au coeur de la tourmente, la Pleine Conscience", le livre fondateur de la MBSR de Jon Kabat-Zinn.


En 2005, Thich Nhat Hanh est enfin autorisé à retourner au Viet-Nâm après trente-neuf ans d'exil. Il est victime d'un sévère AVC en 2014 qui le laisse aphasique et l'immobilise. Il retourne définitivement dans son pays d'origine en 2018. C'est dans le temple où il avait été ordonné moine il y a soixante-dix ans qu'il vient paisiblement de quitter ce que les bouddhistes appellent ce "monde flottant".


Son œuvre demeure, avec cette voix réconfortante, fraternelle.

Puisse-t-il reposer dans la paix et la lumière qu'il a tant contribué à répandre.


Calligraphie de Thich Nhat Hanh





57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout