• Richard

L'importance de la pratique informelle

Dernière mise à jour : 29 août

Lorsqu'on parle de méditation, il s'agit souvent de ce que nous nommons dans le programme MBSR la pratique formelle.


Il s'agit de se ménager du temps (entre dix minutes et trois quarts d'heure) dans un lieu au calme, de couper toutes les sources de distractions et de se livrer à l'une des pratiques enseignées : méditation assise, scan corporel, marche méditative ou mouvements conscients.


La pratique formelle est cruciale dans la mesure où nous prenons intentionnellement du temps pour nous entraîner de manière intensive dans un espace temporel et spatial protégé à cette entreprise de connaissance de nous même qu'on appelle la méditation.


Cela ne suffit pourtant pas pour aller progressivement vers un état de présence incarné. Pour cela, il faut instiller la pleine conscience par petites touches de plus en plus fréquentes, au cœur même de notre vie quotidienne. C'est la pratique informelle.


Cela consiste, dès que nous y pensons, à faire ce que nous sommes en train de faire en conscience, en débranchant le pilote automatique, et ce quelle que soit l'activité en cours. Que nous allions vers l'arrêt du bus, que nous portions une tasse de café à la bouche ou que nous patientions à la caisse de l'hypermarché avec un chariot plein, cela consiste à nous demander "Qu'est-ce qui est là? Où suis-je?"




Bien souvent, nous réalisons alors que notre corps est là, mais que nos pensées et nos émotions sont ailleurs. Réaliser cette fragmentation de notre être est déjà un premier pas vers la reconquête de la présence. Se demander ce que l'on sent dans son corps, quelles sont les émotions qui émergent et les pensées qui nous traversent à cet instant est alors la question fondamentale qui nous permet de nous rassembler.


Les bénéfices sont immenses, car faire pleuvoir ces petites gouttes de pleine conscience finit par l'ancrer au cœur même de notre existence, qui devient alors tout doucement une vaste méditation. Pratique informelle et formelle se renforcent alors mutuellement pour une vie plus pleine, plus intense, instant après instant.


Ce post débute ainsi une nouvelle série d'articles que j'appelle "les micropratiques" et dans lesquels je fournirai des exemples faciles à retenir et à mettre en œuvre, et dont les effets sont rapidement perceptibles pourvu qu'on les pratique régulièrement.


A bientôt!



37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout