top of page
  • Photo du rédacteurRichard

Choisir son mot-contact

J'avais il y a quelques temps introduit la micropratique du mot-contact pour juguler instantanément une montée de stress particulièrement forte et agressive.


Moins élaborée que STOP ou RAIN, elle a toutefois l'avantage par rapport à ces deux micropratiques d'agir comme un véritable "coup de frein" sur la montée du stress. Il est toujours possible ensuite de recourir à STOP ou RAIN.


Reste à trouver un mot-contact adapté pour les émotions les plus perturbantes que vous rencontrez. Nous avons souvent notre Némésis, cette émotion qui nous pourrit la vie et nous conduit à nous prendre les pieds dans le tapis avec constance. C'est particulièrement pour celle-ci qu'il est bon de trouver un mot-contact. Et il ne peut être que personnel.


J'avais exposé comment la lecture du traité de Sénèque sur la colère m'avait fait trouver "Platon" pour mot-contact. Mais il y a de nombreuses manières de trouver le vôtre. Dans tous les cas, il sera tiré de votre expérience et ne peut être le fruit que d'une intériorisation et une réflexion sur ce que l'émotion avec laquelle vous désirez faire la paix vous aura fait vivre. Voici quelques suggestions pour votre recherche :


  • La lecture. Que ce soit un roman, un poème, un traité de philosophie, il est possible que vous trouviez un exemple qui résonne en vous et vous rappelle votre expérience. Le mot-contact pourra alors être le nom d'un personnage ou le titre de l'œuvre. Bien entendu, cela peut fonctionner avec d'autres formes d'art : un tableau, une sculpture, une musique qui nous ramène d'une manière ou d'une autre à notre expérience.

  • Une expérience paroxystique. Une émotion perturbatrice qui nous emporte peut déclencher chez nous des actions que nous regrettons par la suite. Il peut alors être judicieux de penser à une occasion où nous avons été particulièrement gênés par notre comportement et y trouver le mot-contact. Cela peut être le lieu, la circonstance où une personne impliquée dans cette situation. Peu importe, du moment qu'elle nous remémore instantanément cette occurrence marquante que nous ne voudrions à aucun prix revivre en nous laissant à nouveau emporter par nos émotions.

  • Une personne respectée. Si nous avons rencontré une personne qui suscite notre respect ou notre affection de par sa pondération, sa bonté, sa trajectoire de vie, le nom ou le prénom de cette personne pourra être notre mot-contact. Peut-être avons nous eu une discussion enrichissante avec cette personne à propos de notre Némésis? Ou bien l'avons nous vu dans certaines circonstances réagir comme nous aimerions le faire face à un stresseur?

Bonne recherche !

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page